Suivi de grossesse : quels sont les différents tests à faire?

Vous êtes enceinte pour la première fois et vous ne savez pas quoi faire ? Désormais, ne craignez rien !  A travers cet article, nous allons vous faire connaître les différentes étapes à suivre pour que vous et votre bébé ayez un meilleur suivi de grossesse jusqu’à l’accouchement.

Suivi de grossesse : quels sont les différents tests à faire?

Suivi de grossesse : quand faire la première consultation ?

La première consultation officielle  doit se faire impérativement  avant la fin des trois premiers mois, c'est-à-dire avant la 14e  semaine d’absence de règles. Elle peut être réalisée par un gynécologue ou un médecin généraliste. Durant cette première consultation, votre médecin procède à un premier examen gynécologique pour s’assurer de la vitalité du fœtus, de l’absence de grossesse extra-utérine et de la normalité du taux de béta HCG. A coté de ces tests cliniques, plusieurs médecins procèdent à  des entretiens aves les femmes enceintes pour connaître la nature de leur travail et si elles fument ou elles boivent de l’alcool, afin de prendre les précautions nécessaires et minimiser les risques de ces mauvaises pratiques sur  le fœtus.

Lisez aussi : Symptômes de grossesse : les 9 signes qui ne trompent pas !

Suivi de grossesse : quels sont les différents tests sanguins à faire ?

Suivi de grossesse : quels sont les différents tests sanguins à faire ?

  • Toxoplasmose : La toxoplasmose peut être définie comme une infection qui se transmet à l’homme par les animaux domestiques comme les chiens ou les chats, ou à travers la digestion d’aliments mal cuits comme la viande. Dans la plupart des cas,  c’est une maladie bénigne mais elle peut avoir des effets  néfastes sur les personnes dont le système immunitaire est faible comme les femmes enceintes. Pour cela, un suivi  mensuel de la toxoplasmose est obligatoire durant la grossesse parce qu’elle peut provoquer des lésions au  niveau du cerveau et de l’œil chez le  fœtus.
     
  •  NFS : C’est  un test général  effectué pour  énumérer plusieurs éléments qui composent  le sang comme les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Pour les femmes enceintes, le risque d’une anémie est fréquent, pour cela  les médecins prescrivent  systémiquement ce test  une fois par mois. Et selon les résultats, un complément en fer sera obligatoire dans le cas du dépistage d’une carence.
     
  • La rubéole : La plupart du temps, c’est une maladie bénigne sauf chez les femmes enceintes. En effet, 95% des femmes enceintes sont protégées contre ce virus soit par les  vaccins, soit par les anticorps qu’elles ont  fabriqué lorsqu’elles ont contracté le virus avant la grossesse. Dans le cas où  la rubéole atteint une femme enceinte précisément  entre la huitième et la onzième semaine de sa grossesse, le fœtus peut subir un risque de retard mental après l’accouchement comme il peut subir  une malformation au niveau de l’œil, du cœur ou bien du cerveau. Pour cela, un test mensuel  est obligatoire durant la première période de la grossesse. Au cas où le bébé est gravement touché par la maladie, une interruption de la grossesse sera alors envisagée.
     
  • La syphilis : La syphilis, appelée aussi la vérole, est une maladie très contagieuse et transmissible par  voie sexuelle. Elle est due à la bactérie tréponème pâle. Si elle est contractée au cours de la grossesse, elle peut être responsable de complications tant pour la femme enceinte que pour le bébé. Le risque de la transmission de la syphilis au fœtus est de l’ordre de 45%. L’infection peut entraîner un avortement brusque, une mort fœtale in utero ou un accouchement prématuré. D’une façon générale, les femmes enceintes doivent subir un dépistage afin de prévenir cette maladie.

Suivi de grossesse : le suivi du poids et de la pression artérielle chez la future maman

Suivi de grossesse : le suivi du poids et de la pression artérielle chez la future maman
Pression artérielle : Durant chaque visite prénatale, un  suivi de la pression artérielle est primordial. Une pression artérielle moyenne pour une jeune femme au cours de la grossesse doit être comprise entre  110/70 et 120/80mmHg. Néanmoins, environ 15 à 20% des femmes enceintes sont touchées par une hypertension. Lorsque la tension s’élève, le cœur travaille plus fort, ce qui entraîne des effets secondaires sur le reste des organes. Avec un régime alimentaire strict et un suivi médical régulier, vous pouvez éviter ces complications.

Suivi du poids : Il y aura une prise de poids entre 8kg et 11gk et qui peut même aller jusqu‘à 13 kg pour quelques femmes.  Pour les femmes qui ont un surpoids, ces dernières peuvent ne pas gagner de poids au cours de leur grossesse. Les causes de cette prise de poids sont les suivantes :

  • Les transformations qui ont lieu dans le corps de la femme sous l’effet des hormones féminines.
  • Le développement du fœtus.
  • Le gain d’appétit.
  • La rétention d’eau.
  • Le développement du volume de la poitrine.

Voir aussi : Agrandir sa poitrine rapidement : 7 trucs surprenants pour y arriver !

Alors, un suivi du poids est nécessaire durant la grossesse afin de protéger la femme et son futur bébé des complications engendrées par le surpoids.

Suivi de grossesse : la croissance du fœtus

Au cours de la grossesse, le poids et la position de votre bébé connaissent un rythme évolutif et continu jusqu’au stade de l’accouchement. Pour cela, les  médecins gynécologues donnent  de l’importance  au suivi de grossesse de ces deux paramètres afin de mieux maîtriser les conditions de l’accouchement.

Pour le poids : C’est à partir de la 24ème  semaine de grossesse que le rythme de la croissance devient significatif. Durant cette période, les mouvements intra-utérins s’intensifient, le système respiratoire du bébé évolue,  le bébé commence à affiner ses sens et le système nerveux tend à la maturation. 

Pour  la position : C’est à partir du 4ème mois que vous sentez que votre bébé commence à bouger. Vers le 7ème au 8ème mois, le bébé prend la position de l’accouchement. En effet, la position  tête en bas, appelée aussi  la position céphalique est la plus favorable à l’accouchement.

Dans le cas d’un retard de poids ou d’une position anormale, un suivi spécifique doit être effectué pour  mieux anticiper les conditions de l’accouchement.

Suivi de grossesse : le dépistage prénatal de la trisomie 21

Suivi de grossesse : le dépistage prénatal de la trisomie 21
La trisomie 21 appelée aussi le syndrome de Down est une malformation congénitale. Elle est provoquée par la présence d’un chromosome supplémentaire sur la  21ème paire des chromosomes. Les conséquences de ce syndrome sont nombreuses :

  • un retard mental,
  • une tête plus petite et ronde,
  • un cou court et large,
  • une malformation cardiaque, oculaire et digestive.

Un dépistage prénatal  doit  se faire à partir de la  11ème semaine de grossesse pour évaluer le risque de trisomie 21 sur le futur bébé. Le calcul de risque repose sur plusieurs facteurs, y compris la mesure de la clarté nucale et l’âge de la future maman.

Suivi de grossesse : le dépistage du diabète gestationnel

Il est aussi appelé diabète de grossesse. C’est un état d’intolérance au glucose qui concerne 5% des femmes enceintes et survient vers la fin du 2ème trimestre de la grossesse. Parfois, ce diabète n’est pas causé par la grossesse mais il peut être révélateur d’un diabète antérieur. A partir de la 24ème  semaine de la grossesse, un dépistage de diabète gestationnel est systématique et ce pour traiter la maman et éviter les complications possibles sur sa santé et celle de son futur bébé. Les facteurs de risque de ce diabète sont :

  • l’obésité ou le surpoids,
  • l’âge de la femme enceinte (plus de 37 ans),
  • des facteurs héréditaires : avoir un membre de la famille atteint du diabète de type 2.

About Charline Charpentier

Charline Charpentier docteure en médecine et rédactrice en chef sur BonPasBon.com et membre dans l’association française médecins sans frontière.

VOIR ÉGALEMENT

manque de magnésium symptômes fourmillement

15 symptômes qui prouvent que vous souffrez d’un manque de magnésium!

Les gens s’intéressent d’habitude au manque de calcium ainsi qu’au manque de fer mais ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.