Comment votre Smartphone détruit-il votre sommeil ?

Comment votre Smartphone détruit-il votre sommeil ?

Avec un style de vie moderne qui tend de plus en plus vers l’utilisation d’appareils numériques et de la nouvelle technologie, le nombre de personnes insomniaques ne cesse d’augmenter d’un jour à l’autre. Ces appareils numériques, et plus particulièrement les Smartphones ont remplacé les bibliothèques traditionnelles, les réveille-matin, les livres papier, les agendas, les montres, les jouets et plein d’autres choses qui sont devenues de nos jours sans intérêt. Par ailleurs, ces appareils-là ont participé à l’apparition de plusieurs maladies, notamment les troubles visuels et neurologiques !

Comment votre Smartphone détruit-il votre sommeil ?

On s’intéressera dans cet article d’une façon particulière au lien entre l’utilisation accrue des Smartphones et les troubles du sommeil. Est-il vrai que cet appareil peut réduire la qualité du sommeil ? Découvrons ensemble ce qui suit !

Ne manquez pas de lire cet article : Insomnie : traitement par des méthodes garanties !

Le Smartphone active les récepteurs photosensibles

Les récepteurs photosensibles des yeux sont des cellules de la rétine qui sont très sensibles à la lumière bleue. Une fois ces récepteurs stimulés, la sécrétion de la mélatonine (hormone responsable du sommeil) sera réduite parce que la lumière bleue reproduit la façon dont la lumière du soleil affecte notre cerveau et, par conséquent, le cycle naturel du sommeil de notre corps sera déséquilibré. En plus, l’effet de la lumière bleue est cent fois plus stimulant que la lumière blanche, d’où le besoin d’être vigilant à l’usage de ces écrans. Des chercheurs russes ont mentionné dans des publications scientifiques récentes que le fait d’éteindre ces appareils une heure avant le coucher est la solution ultime pour permettre au corps de bien secréter la mélatonine en quantité suffisante. Ces chercheurs recommandent aussi d’obscurcir les écrans de ces appareils le plus possible lorsqu’on les utilise, afin de diminuer l’effet de la lumière bleue.

Une utilisation accrue dérègle l’horloge biologique

L’horloge biologique est définie comme une structure interne qui indique à l’organisme ce qu’il doit faire. Elle régule les fonctions de notre organisme comme le comportement alimentaire, la vigilance, la pression artérielle, le système immunitaire, le sommeil… et ce selon un rythme circadien de 24 heures.

Être exposé à la lumière bleue pendant une longue période durant la nuit peut déséquilibrer le fonctionnement de cette horloge biologique et par conséquent notre corps fera face à plusieurs types de maladies, des troubles de sommeil, un manque d’appétit, des dépressions et plein d’autres troubles du comportement.

Faites attention au débit d'absorption spécifique

Le débit d’absorption spécifique (DAS), connu aussi sous le nom de SAR (Specific Absorption Rate) est un indice qui nous donne une approximation de la quantité maximale d’énergie transportée par les ondes radio que l’utilisateur d’un Smartphone peut recevoir. L’unité de mesure de ce fameux débit d’absorption est le watt par kilogramme. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 2 W/Kg est le seuil limite au-dessus duquel le rayonnement émis par un Smartphone commence à être nocif pour notre organisme.

Par contre, d’autres organismes ne tolèrent pas plus de 1,6 W/Kg. D’une façon générale, on peut dire que plus le débit d’absorption spécifique est élevé, plus son impact sur l’organisme est nocif, surtout qu’il peut entraîner des troubles du sommeil, de la vue et même de l’audition.

Découvrez aussi cet article : Insomnie : solution efficace pour dormir comme un bébé !

Moins de temps passé avec la famille !

Moins de temps passé avec la famille !

En plus de son effet indésirable sur l’équilibre de l’organisme, l’usage de ces appareils peut aussi avoir des retombées sur les relations familiales. En effet, que ce soit à la maison, au bureau, au restaurant, devant la télé ou dans notre lit, chacun d’entre nous se trouve de plus en plus attaché à son Smartphone. Nous passons ainsi des heures et des heures connectés à Internet et sur les réseaux sociaux sans que nous nous rendions compte du temps énorme que nous passons devant ces écrans. Des études qui ont été réalisées en 2013 par l’IFOP ont montré qu’en France, les jeunes de moins de 25 ans forment la catégorie de la population la plus accro aux Smartphones. Plusieurs d’entre nous admettent que l’ambiance conviviale qui régnait au sein de la famille avant l’arrivée de ces petits écrans tactiles s’est limitée au détriment de la solitude, laquelle marque de plus en plus le déroulement de nos journées. En outre, la fréquence des rencontres sur le temps de repas, l’intimité entre les membres de la famille et le partage des tâches dans la maison sont ainsi de plus en plus réduits. On peut dire alors que l’hégémonie de ces appareils a réussi à transformer les relations familiales réelles en des relations familiales virtuelles guidées par les messages et les tweets. Il est vrai qu’on s’aime et qu’on partage, mais à distance !

Comment se protéger de la lumière bleue émise par les Smartphones :

Pour avoir un bon sommeil et s’endormir rapidement, il est important de se débarrasser des mauvaises habitudes qui vous empêchent d’avoir une nuit calme.  Il faut :

  • ne pas utiliser les appareils électroniques une à deux heures avant de dormir ;
  • utiliser des applications qui filtrent la lumière bleue et adaptent les couleurs des écrans ;
  • utiliser des lunettes de vue avec la technologie anti-lumière bleue pour ne pas sentir une fatigue oculaire qui provoque des troubles du sommeil ;
  • obscurcir les écrans pendant la nuit (essayez de ne pas trop les utiliser en ce mode parce que ça peut provoquer de sérieux troubles au niveau de la vision) ;
  • s’exposer le plus possible à la lumière du soleil pendant la journée car le manque de lumière du jour nous rend plus sensible à la lumière bleue !

Risque de nomophobie

Risque de nomophobie

La nomophobie est une étrange phobie apparue il y a quelques années et qui est sans doute le résultat de l’utilisation incontrôlable des téléphones portables. Cette phobie se traduit par une peur excessive que peut ressentir l’utilisateur d’un Smartphone lorsqu’il se trouve séparé de son appareil ! Cette attitude est capable de s’accentuer pendant la nuit lorsque la personne quitte son Smartphone pour dormir ou lorsque le téléphone est perdu, s’il y a une mauvaise couverture réseau ou bien lorsque la batterie est épuisée. Ce nouveau comportement a contribué à augmenter les troubles du sommeil chez les personnes de jeune âge qui ne cessent d’utiliser les téléphones portables le jour comme la nuit.

Les personnes atteintes par une nomophobie doivent impérativement consulter un psychologue pour les aider à se séparer peu à peu de leurs appareils et se débarrasser de ce comportement qui expose le corps à plusieurs pathologies, provoque des lendemains difficiles et empêche l’organisme de se reposer pendant la nuit ! 

Quelques astuces pour dormir plus vite !

  • Bien aménager sa chambre à coucher (aération, luminosité, etc.).
  • Éloigner les animaux domestiques du lit.
  • Avoir un dîner léger.
  • Bannir les boissons excitantes.
  • Ne pas penser à des choses stressantes avant de dormir.
  • Ne pas faire de longues siestes.
  • Ne pas trop tarder à se mettre au lit.

​Vous aimerez aussi lire cet article : Aliments pour bien dormir : que manger exactement ?

VOIR ÉGALEMENT

Insomnie de grossesse : comment gérer votre sommeil perturbé ?

Insomnie de grossesse : comment gérer votre sommeil perturbé ?

Le sommeil des futures mamans est généralement très perturbé. Plus de 60% des femmes enceintes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.