Manque de progestérone chez la femme : 7 conseils pour y remédier !

La balance hormonale est très importante lorsqu’une femme veut tomber enceinte. Au cours du cycle menstruel, de nombreuses hormones fonctionnent dans un agencement complexe pour occasionner les processus de l’ovulation et de la menstruation. L’une de ces hormones, la progestérone, est produite par les ovaires. Un manque de progestérone cause en général l’infertilité, les fausses couches, une augmentation des SPM (syndromes prémenstruels), un mauvais fonctionnement de la thyroïde, la dépression, une prise de poids, des seins fibrokystiques et un cycle menstruel irrégulier. Il existe heureusement plusieurs moyens naturels et médicamenteux qui aident à traiter le problème de manque de progestérone ; en voici quelques-uns.

Manque de progestérone chez la femme : 7 conseils pour y remédier !

Manque de progestérone : évitez les aliments et plantes qui augmentent les taux d’œstrogène

Un niveau équilibré de progestérone et d’œstrogène chez la femme est crucial pour un cycle menstruel normal et favoriser une grossesse. Un excès d’œstrogène et un taux faible de progestérone contribuent à un dysfonctionnement physique et psychologique. L’un des plus notoires est l’infertilité. Une analyse de votre sang et/ou un PGSN (test de progestérone) est important pour vous aider à déterminer si vous souffrez d’un manque de progestérone.

S’il est confirmé que vous avez une insuffisance de progestérone, il vous faut éviter au maximum tous les aliments qui augmentent votre niveau d’œstrogène. Ces aliments sont, entre autres, le tofu, le soja, les lentilles, les carottes, les pois chiches, l’ail, les graines de lin, le trèfle, les cônes de houblon, la luzerne, les graines de tournesol, etc.

Manque de progestérone : palliez ce manque en consommant des aliments riches en vitamine B6 et en vitamine C

Votre organisme a besoin de quantités suffisantes de vitamine B6 pour maintenir le taux de progestérone à son optimum. Une carence chronique en vitamine B6 réduit considérablement la production de progestérone dans votre corps. Cette vitamine est essentielle également car elle aide le foie à décomposer l’œstrogène. Des niveaux trop élevés d’œstrogène sont à la base d’une balance hormonale inadéquate au bon fonctionnement de l’organisme. De ce fait, les quantités d’œstrogène sont très élevées contre un manque de progestérone noté. 

Des aliments qui apportent de bonnes teneurs en vitamine B6 incluent les grains entiers, les noix, la viande rouge maigre, les fruits de mer, la banane, les haricots, les épinards, les pommes de terre, la volaille. (D’un autre côté, un apport journalier de 750 mg de vitamine C pour une cure de six mois augmente considérablement le taux de progestérone.)

Manque de progestérone : un apport adéquat en zinc aide-t-il à remédier ce manque ?

Le zinc est essentiel pour maintenir une bonne santé hormonale. Il est extrêmement crucial pour le maintien d’un taux adéquat de progestérone. Le zinc aide à pallier au manque de progestérone en jouant indirectement sur la FSH (l’hormone folliculo-stimulante). C’est cette hormone, la FSH qui provoque l’ovulation et stimule la production de progestérone. Une carence en zinc empêche donc l’hypophyse de libérer les hormones LH (Hormone Lutéinisante) et FSH.

Il est bon de noter que le zinc est un cofacteur essentiel pour la synthèse de la vitamine B6 dont le rôle important dans la synthèse de progestérone n’est plus à débattre. Il vous faut donc privilégier les aliments riches en zinc tels que le foie de veau, les crustacés, les viandes rouges maigres, les crabes, les pois chiches, la pastèque, le chocolat noir, la citrouille, les graines de squash.

Manque de progestérone : consommez les aliments riches en magnésium !

Manque de progestérone : consommez les aliments riches en magnésium !
Le magnésium aide grandement à atténuer le manque de progestérone. Ce nutriment aide à maintenir un équilibre hormonal dans l’organisme. Vous pouvez consommer des suppléments alimentaires riches en magnésium. Manger des aliments ayant une forte teneur en magnésium est tout aussi bien. Ces aliments incluent les haricots noirs, le plantain, les épinards, le flétan, les graines de citrouille, les céréales à grains entiers, les noix, le gombo et les graines de courge.

Le magnésium est un allié pendant la grossesse car, en plus de vous prévenir des contractions utérines précoces et risques d’un accouchement prématuré, il aide au maintien du placenta sur la double couche utérine. Des douleurs abdominales, un niveau de glycémie plutôt faible, une fatigue presque permanente, une sécheresse vaginale anormale, ces différents symptômes vous aident à savoir si vous souffrez d’une carence en progestérone pendant la grossesse.

Vous aimerez aussi lire cet article : 15 symptômes qui prouvent que vous souffrez d’un manque de magnésium !

Manque de progestérone : contrôlez votre niveau de stress pour ne pas en souffrir

Le stress est connu comme étant l’ennemi numéro 1 du système hormonal. En plus d’augmenter le niveau des radicaux libres (sources de nombreux cancers) dans l’organisme, il est également l’un des grands perturbateurs du système endocrinien. Il augmente le taux de cortisol dans le corps et favorise la conversion de la progestérone en cortisol, causant ainsi un manque de progestérone.

Cette conversion est principalement due au fait que lors d’un épisode de stress chronique, les glandes surrénales ne parviennent plus à produire le cortisol en quantité suffisante. Elles ont pourtant besoin de cette hormone de façon permanente pour leur bon fonctionnement. D’un autre côté, le cortisol et la progestérone se font concurrence pour les mêmes récepteurs. De ce fait, lorsqu’une femme est stressée, elle a un taux élevé de cortisol qui bloque alors l’action de la progestérone.

Les plantes à éviter et les plantes à consommer pour amoindrir le manque de progestérone

Diminuer ou tout simplement ne plus consommer les plantes qui augmentent les taux d’œstrogène aide à pallier le manque de progestérone. Ces plantes à éviter sont l’actée à grappes bleues, le dong quai, l’actée à grappes noires, le houblon, la réglisse, la lavande, les feuilles d’agripaume, les fleurs de trèfle rouge, les racines de rhodiola rose, l’huile de théier et les baies du palmier nain.

Une plante excellente pour équilibrer les taux d’hormones dans l’organisme est le gattilier ou vitex agnus. Elle stimule la fabrication de progestérone et réduit les niveaux d’œstrogène ainsi que la concentration en prolactine dans le sang. La prolactine est une autre hormone qui élevée, réduit le niveau de progestérone dans l’organisme. La racine de pissenlit, la bardane, le Chardon-Marie aident également le foie à décomposer les hormones pour qu’elles soient évacuées du corps une leur tâche accomplie.

Le géranium, remède naturel pour combattre le manque de progestérone

Le géranium, remède naturel pour combattre le manque de progestérone
Le géranium aide à lutter contre les surcharges d’œstrogène, généralement sources d’un manque de progestérone. Bien que ces deux hormones doivent travailler en harmonie, un déséquilibre en faveur de l’un ou de l’autre occasionne de graves problèmes pour la santé. Un niveau élevé d’œstrogène est parfois favorisé par une prise excessive de poids, une exposition forte aux polluants chimiques, une surconsommation de viande rouge et de produits laitiers non bio, etc.

L’huile essentielle géranium aide à la régulation du foie et aussi du fonctionnement hormonal. Elle peut être associée aux huiles essentielles de fenouil doux, de sauge sclarée, de vitex ou encore de damiana. Un bon mélange de cette soupe de rééquilibrage hormonal se fait en mélangeant dans une cuillère à soupe d’huile de base de 5 ml :

  • 3 gouttes d’huile essentielle de géranium,
  • 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée,
  • 1 goutte d’huile essentielle de vitex ou de damiana.

Pour un bon traitement, il est conseillé de masser vos pieds et vos chevilles avec cette mixture une ou deux fois chaque jour, et ce pendant les deux semaines juste après vos menstrues.

About Charline Charpentier

Charline Charpentier docteure en médecine et rédactrice en chef sur BonPasBon.com et membre dans l’association française médecins sans frontière.

VOIR ÉGALEMENT

manque de magnésium symptômes fourmillement

15 symptômes qui prouvent que vous souffrez d’un manque de magnésium!

Les gens s’intéressent d’habitude au manque de calcium ainsi qu’au manque de fer mais ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.