Manque de globules rouges : 10 solutions pour le remédier !

L’anémie est une maladie qui résulte d’une baisse drastique du taux d’hémoglobine présente dans le sang. Si elle est généralement associée à une carence en fer, elle peut aussi provenir de certaines maladies qui poussent le corps à baisser sa production d’hématies. Un manque de globules rouges peut entraîner une fatigue intense et permanente, un teint toujours pâle, un essoufflement au moindre effort, des maux de tête et un rythme cardiaque qui s’accélère. Cela peut être fatal si vous n’envisagez pas un traitement approprié. Pour remédier efficacement à cette situation, voici 10 solutions pour diminuer le manque de globules rouges.

Manque de globules rouges

Manque de globules rouges : comment le combattre avec les jus naturels ?

De nombreux jus naturels sont reconnus pour leur apport efficace dans la construction des hémoglobines. Si vous vous demandez comment faire pour augmenter les globules rouges, sachez que le jus de citron est un excellent allié pour assimiler le fer présent dans les aliments grâce à la présence de la vitamine C. Cette solution est d’autant plus efficace qu’il suffit pour l’utiliser de s’en servir comme assaisonnement pour les aliments que l’on consomme au quotidien.

Il est aussi possible de se servir de la betterave pour réaliser un jus qu’il sera possible de consommer dès le petit déjeuner pour augmenter la quantité de globules rouges présents dans le sang. D’autres jus faits d’extraits d’aloé vera ou d’épinard auront un effet bénéfique sur l’ensemble du corps tout en favorisant la production qualitative d’hématies.

Manque de globules rouges : comment le limiter avec les légumes et les fruits ?

manque de globules rouges symptômes

Les légumes et les fruits sont d’excellentes sources de fer, d’oligoéléments et de vitamines nécessaires à la formation des hématies. Les pommes, salades, laitues, tomates, figues, oranges, carottes, citrons, betteraves et raisins sont parfaits pour donner au corps en manque de globules rouges le coup de pouce dont il a besoin. 

Pour aider le corps à tirer le meilleur parti de ces derniers, il est recommandé de les consommer frais, nature ou en jus. Ces sources de fer entreront dans tout type de régime et pourront être consommées par des personnes de toute tranche d’âge sans problèmes. L’astuce pour faire un mariage de saveur est de réaliser une salade multicolore.

Vous aimerez aussi découvrir cet article : Manque de globules blancs : 12 signes qui le prouvent !

Manque de globules rouges : comment le réduire avec les viandes et les produits laitiers ?

Les vitamines et les acides gras essentiels sont indispensables à la formation de globules rouges. Les produits laitiers sont riches en vitamine B12 essentielle à la transformation du fer qui entre dans le processus de fabrication des hématies. Si vous vous demandez quoi manger pour traiter l'anémie, en tant que femme enceinte, privilégiez ces derniers au lieu des foies d’animaux qui peuvent être préjudiciables au développement du bébé à cause de leur forte teneur en vitamine A.

Les aliments riches en vitamine B sont aussi à privilégier, les morceaux comme le cœur, le foie et les reins sont à plébisciter. Ils permettront à l’organisme de combler efficacement le déficit de globules rouges.

Manque de globules rouges : comment le contrer avec les boissons d’épeautre et de millet

Pour les personnes allergiques au lactose ou les individus ayant décidé de suivre un régime végétalien ou végétarien, ces boissons sont de très bonnes alternatives. Ces eaux végétales sont extrêmement riches en fer et compenseront sans mal les déficits en globules grâce à leur apport en vitamines nécessaires à la mise en place des hématies.

En effet, en cas de manque de globules rouges, les boissons à base de millet et d’épeautre sont recommandées. Il sera possible de les consommer sans discontinuer tout au long de la journée. Vous aurez ainsi un apport régulier nécessaire à la production constante de globules rouges essentiels au transport d’oxygène.

Manque de globules rouges : comment l’abaisser avec le miel

Si le miel est un super aliment, ce n’est pas un hasard, il entre dans le processus de réparation et de fabrication de nombreuses cellules plus ou moins complexes présentes dans l’organisme. Le miel offre de grandes quantités de fer nécessaires à la création des hématies. Pour savoir que faire en cas d'anémie sévère, sachez que le cuivre et le manganèse présents dans le miel associés au fer permettent de rétablir l’équilibre en matière de quantité d’hématies présentes dans le sang.

Pour en faciliter la consommation, il est recommandé de l’inclure dans des boissons comme le thé et l’utiliser en remplacement du sucre raffiné chaque fois que cela est possible. 

Manque de globules rouges : sera-t-il possible de le régler avec l’homéopathie ?

Pour combler le manque de globules rouges, il est recommandé de prendre du Ferrum Metallicum 5 ou 9 CH à raison de 5 granules par jour durant 2 mois pour combattre les symptômes liés à l’anémie. Pour traiter le déficit en fer provenant de la perte sanguine, c’est le China Rubra 9 CH pris en 5 granules par jour pendant trente jours et associé à une alimentation riche en fer qui fera effet.

Pour les femmes qui ont des problèmes de règles abondantes qui donnent lieu à des carences en globules rouges, il est conseillé de prendre 5 granules d’Arnica 9 CH, 3 fois par jour tout au long des règles.

Manque de globules rouges : comment le remédier avec les compléments alimentaires ?

Les médicaments contre l'anémie sont des compléments alimentaires faits à base de fer. Disponibles sous forme de comprimés, gélules ou liquides, ils sont conseillés pour lutter contre l’anémie. Ils sont à prendre en cure qui peut s’étendre sur un ou deux mois.

Ils sont cependant mal acceptés par l’organisme parce qu’ils provoquent des effets secondaires souvent gênants comme des diarrhées et des constipations. Pour éviter de faire face à ces problèmes, il est conseillé d’avoir recours à des solutions moins dangereuses pour l’équilibre intestinal. Le médicament le plus prescrit dans ce cas reste le Tardyféron® B9 qui fait l’objet d’un remboursement pendant 1 mois.

Vous aimerez aussi lire cet article : Manque de plaquettes : 8 conseils pour le prévenir

Manque de globules rouges : comment le réguler avec les graines ?

manque de globules rouges que manger

Les graines comme les amandes, les arachides et les pistaches sont d’excellentes sources de cuivre, de fer et de vitamines incontournables pour participer à la catalysation de l’hémoglobine. Il est conseillé de les consommer le matin sous forme de pâtes à tartiner avec le pain pendant trois mois par exemple.

Si le gout de la pâte d’arachide par exemple n’est pas très agréable en bouche, il est possible de faire griller des cacahuètes pour les déguster tous les jours dans le cadre d’une lutte contre le manque de globules rouges. Il est important de noter que 100 g de pistaches offrent pas moins de 15 mg de fer.

Manque de globules rouges : comment le diminuer avec les oeufs ?

Lorsqu’on souffre d’anémie, il est souvent difficile de trouver du goût aux aliments, il est donc nécessaire de parier sur des aliments forts en bouche et qui pourront se consommer régulièrement. Cette bonne source de protéines offre de nombreux antioxydants qui permettent au corps de conserver les vitamines quand l’organisme est en souffrance.

Un gros œuf offrira au moins 1mg de fer. Consommer au moins un œuf par jour aide à booster la confection de globules rouges. Il sera possible de le consommer seul ou associé à d’autres produits alimentaires pour résoudre le manque de globules rouges. Les omelettes et autres seront parfaitement variées par des œufs durs ou des œufs pochés.

Manque de globules rouges : comment le couvrir avec les produits de la mer

Les poissons offrent un excellent apport en fer. Les poissons gras comme le thon, le saumon et les fruits de mer tels que les huîtres et les moules ont un excellent apport en fer. Une quantité de 100 g de moules peut apporter au moins 7,2 mg de fer. En plus, vous bénéficierez du cuivre, du zinc, de l’acide folique, de la vitamine B12 et des protéines pour préparer votre corps à la fabrication de globules rouges.

Pour profiter de leur apport et diminuer le manque de globules rouges, il est préconisé de consommer les différents fruits de mer en fonction des saisons. Deux portions de poisson par semaine sont recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé.

About Charline Charpentier

Charline Charpentier docteure en médecine et rédactrice en chef sur BonPasBon.com et membre dans l’association française médecins sans frontière.

VOIR ÉGALEMENT

Comment se faire vomir ? Voici les 11 méthodes les plus confortables !

Comment se faire vomir ? Voici les 11 méthodes les plus confortables !

Il peut devenir impératif pour vous de vomir dans de nombreux cas. Alors, comment se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.