Manque de globules blancs

Manque de globules blancs : 12 signes qui prouvent ce manque!

Les globules blancs sont considérés comme les gardes du corps du système immunitaire. Bien que présents en quantité moins importante que les globules rouges, ils sont diversifiés et jouent un rôle de régulation important dans le fonctionnement de l’organisme. Appelé leucopénie, le manque de globules blancs entraîne des conséquences graves sur la santé. Ce déficit peut causer des infections récurrentes et des difficultés à faire face aux différentes pathologies, même les plus bénignes. Pour prévenir cette situation, découvrez 12 signes qui annoncent votre déficit en globules blancs.

Manque de globules blancs

Manque de globules blancs et anémie

L’anémie est sans aucun doute l’un des symptômes marquants de la baisse de globules blancs. Souvent associée à un manque de globules rouges, cette maladie est aussi un signal fort pour exprimer des difficultés générales du corps. Dans les faits, un déficit de globules blancs est souvent synonyme d’attaques au niveau des organes qui sont en charge de fabriquer les globules rouges.

Ainsi, l’anémie est un signal d’alarme envoyé par le corps pour prévenir la maladie. Il est donc nécessaire de prendre des précautions pour ne pas considérer l’anémie comme une simple défaillance en fer.

Manque de globules blancs et fatigue intense

globules blancs bas et fatigue

Lorsque la quantité de globules blancs est insuffisante, le corps est en partie laissé sans défense face aux attaques. Les organes et les cellules souvent plus sollicitées qu’à leur habitude se retrouvent à devoir faire face aux attaques et aux tâches quotidiennes qui sont attendues d’eux.

Toute cette activité fatigue doublement les cellules qui sont trop sollicitées. Le corps ressent ainsi une impression de fatigue générale qui peut se traduire par des difficultés de plus en plus grandes à faire face aux activités quotidiennes.

Manque de globules blancs et palpitations cardiaques

La baisse des globules blancs a pour conséquence un travail cardiaque plus grand. En imprimant le bon rythme au corps, ce moteur pompe le sang dans les organes et leur permet de remplir leurs fonctions.

Cependant, la baisse de globules blancs dans le sang peut inverser l’ordre de travail et pousser les cellules à faire fonctionner le cœur plus rapidement. Cet excès de sollicitations résulte en des palpitations cardiaques qui peuvent entraîner des complications si rien n’est fait.

Manque de globules blancs et essoufflement lors des exercices

Le manque de globules blancs a des conséquences sur l’activité physique. Sa baisse influe négativement sur le fonctionnement des systèmes en charge de produire les éléments actifs entrant dans le fonctionnement optimal des muscles et leur récupération.

Cette baisse sera encore plus visible lors de la réalisation des exercices physiques avec l’apparition de difficultés respiratoires. Les poumons ainsi sollicités seront incapables de faire face à la demande et se retrouveront ainsi à bout de souffle. L’essoufflement intense lors du sport est donc un signe distinctif du déficit de globules blancs.

Manque de globules blancs et difficultés de concentration

Le cerveau est le chef d’orchestre du corps, toute défaillance cellulaire aura donc un impact sur son fonctionnement. Des études ont démontré qu’en cas de baisse du taux de globules blancs, le cerveau dans sa hâte à vouloir pallier le problème avait tendance à limiter son action à la résolution de ce problème.

Cela est dû au fait que le cerveau est conscient de l’importance des globules blancs dans le fonctionnement global du corps. Il concentrera donc toute son attention à chercher à régler ce problème quitte à délaisser d’autres problèmes.

La peau pâle, un signe du manque de globules blancs

Si la pâleur de la peau est souvent associée à un faible taux d’hématies, il est aussi une démonstration extérieure du déficit en globules blancs. Ces derniers ont effectivement un impact sur toutes les cellules du corps en provoquant leur baisse d’activité.

Même si l’on ne sait pas exactement comment, le lien entre la pâleur de la peau et le taux de globules blancs est assez présent. Une bonne quantité de globules donne un effet bonne mine qui signale l’absence de maladie dans le sang.

Manque de globules blancs et crampes musculaires

Si l’on connaît généralement les causes d'une baisse des globules blancs, des études ont montré qu’un système immunitaire défaillant apparaissait à tous les niveaux du corps. Les crampes musculaires se produisent lorsque les muscles sont trop sollicités et peu protégés en retour.

En absence de globules blancs, le système immunitaire défaillant tant à laisser à l’abandon les différents organes chargés de produire les substances nécessaires au fonctionnement des muscles. La baisse de ces dernières produit des crampes d’intensité plus ou moins grande lors de l’activité sportive.

Manque de globules blancs et insomnies

Lorsque le corps est secoué de toutes parts par un système immunitaire inefficace, il a souvent tendance à ne pas pouvoir trouver le repos. En effet, aux heures considérées comme celles du repos, les cellules non protégées par le manque de globules blancs tendent à rester en activité.

Se produisent alors des insomnies plus ou moins étendues qui vont de pair avec une augmentation de la sensation de fatigue. Il est donc important de noter que la baisse de la quantité de globules blancs peut être préjudiciable à la qualité du sommeil.

Vous aimerez aussi découvrir cet article : Insomnie de grossesse : comment gérer votre sommeil perturbé ?

Manque de globules blancs et humeur irritable

manque de globules blancs que faire

Lorsque le corps n’est pas au meilleur de sa forme, il a tendance à le montrer en affectant la qualité de l’humeur. Même si des études réalisées dans le domaine semblent se contredire, il paraît que le taux de globules blancs est déterminant sur le comportement en général.

L’irritabilité provient d’une certaine tendance du cerveau à mal prendre son incapacité à résoudre durablement la situation. Si vous vous sentez plus irritable que la normale, n’hésitez pas à réaliser un test sanguin pour vérifier votre taux de globules blancs.

Les infections, une expression du manque de globules blancs

Lorsque le système immunitaire est faible, le nombre d’infections peut facilement grimper en flèche. Qu’elles soient parasitaires, virales ou dues à la prolifération de champignons, toutes les raisons seront bonnes pour attaquer l’organisme.

D’autres symptômes comme des inflammations localisées au niveau des intestins, du foie, de l’estomac… sont aussi des signes incontestables. Sont aussi à prendre en compte, des montées de fièvre, des pneumonies, des abcès hépatiques, des enflures situées au niveau des ganglions et des blessures qui prennent trop de temps pour guérir.

Les maux de tête, une caractéristique du manque de globules blancs

Si on associe souvent baisse de globules blancs et cancer, des signes moins désastreux comme les migraines et les maux de tête ne doivent pas passer inaperçus. En effet, la tête est le centre de commandement de l’organisme, il a souvent tendance à monter en température dès que le corps est menacé.

Ainsi, le manque de globules blancs a une résonnance très forte dans le cerveau qui le répercute sur le reste de la tête à travers des douleurs et des migraines.

Vous aimerez aussi lire cet article : L’huile de coco : 15 vertus qui ne cessent pas de séduire !

La ménorragie, une spécificité féminine du manque de globules blancs

La ménorragie est un écoulement intense de sang lors des règles. Dans ce cas, la période s’étend sur une durée plus longue que celle à laquelle elle est censée correspondre. Cette situation peut signifier un déficit en globules blancs qui est souvent garant du bon déroulement des règles.

En cas de ménorragie, il est recommandé de se rendre chez un médecin pour s’assurer que les effets de cette perte de sang sont contrôlés et n’auront pas de conséquences sur le corps en devenant une infection sérieuse pouvant donner lieu à un cancer. 

VOIR ÉGALEMENT

manque de vitamine d que faire

Manque de vitamine D : découvrez les 9 signes qui l’indiquent !

Le corps peut faire face à une carence en vitamine D. L’une des causes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.