Manque de dopamine : 11 façons pour le combattre rapidement !

La dopamine est un neurotransmetteur essentiel du cerveau. C’est lui qui joue sur votre motivation, votre concentration et vous aide à être productif. C’est grâce à la dopamine que vous pouvez être à même de planifier et de réussir vos objectifs. Un manque de dopamine peut causer une baisse de motivation, de la fatigue, des comportements compulsifs qui entraînent parfois des addictions (consommation de tabac, alcool, drogue…), des pertes de mémoire et des sautes d’humeur. Il est tout de même possible d’y remédier grâce à quelques changements dans votre mode de vie.

Manque de dopamine : 11 façons pour le combattre rapidement !
Manque de dopamine : comment le réduire avec une cure de tyrosine

La tyrosine est un précurseur de la dopamine, de la DOPA, de la noradrénaline et de l’adrénaline. Ces hormones et neurotransmetteurs ont un rôle très crucial au niveau du système nerveux, la stimulation du métabolisme, l’humeur, la gestion de l’appétit et le fonctionnement adéquat de la glande thyroïde. Parmi toutes les substances chimiques qui aident à la production de la dopamine, la tyrosine joue un rôle déclencheur. Un faible taux en cet acide aminé occasionne un manque en dopamine. Les aliments riches en tyrosine incluent l’avocat, les bananes, le poulet, le bœuf, le café, le chocolat, les œufs, etc.

Détoxiquez votre organisme pour éviter un manque de dopamine

Le corps a une façon de fonctionner qu’on peut qualifier de miraculeuse. Malgré cela, il emmagasine de nombreuses toxines et des bactéries qui sont pour la plupart nocives à la santé. Ces toxines communément appelées endotoxines affaiblissent le système immunitaire. Elles créent dans le corps un manque de dopamine car elles limitent la fabrication de ce neurotransmetteur par l’organisme. Il est conseillé pour nettoyer votre corps de ces toxines désagréables de consommer de préférence de la nourriture fermentée. Il vous faut aussi dormir suffisamment et éviter au maximum les aliments trop gras ou trop sucrés.

Manque de dopamine : faire de l’exercice aide-t-il à l’éliminer ?

Si vous vous adonnez à un sport, sachez que ceci contribue agréablement à éviter de souffrir d’un manque de dopamine. Il a été prouvé maintes et maintes fois l’importance que revêt le sport sur l’organisme, autant sur les aspects physiques que sur la physiologie du corps. Pratiquer une activité physique régulière vous aide non seulement à avoir une excellente santé physique, mais aussi vous rend plus productif. Le sport augmente le niveau de ce neurotransmetteur dans l’organisme. Il augmente la production d’endorphine, de sérotonine et de dopamine, donnant ainsi un coup de pouce au corps et une entière sensation de bien-être.

Manque de dopamine : comment l’amenuiser en travaillant sa créativité ?

Il est normal que vous ne puissiez pas voir un lien entre le fait de travailler sa créativité et son impact positif sur la production de dopamine. Le fait de laisser place à votre esprit créatif, de vous lancer à fond dans vos passions (que ce soit l’écriture, la chanson, la danse…), tout cela vous aide à pallier au manque de dopamine. En effet, cette immersion dans un univers propice à de nouvelles idées libère en vous un niveau important de dopamine. Cette dopamine qui est libérée vous nourrit et vous remplit d’une grande joie, de bonnes émotions et surtout de gratitude.

Manque de dopamine : lutter contre ce manque en fixant des buts au quotidien et en les atteignant.

Manque de dopamine : lutter contre ce manque en fixant des buts au quotidien et en les atteignant.La production de dopamine augmente lorsque vous êtes bien organisé. Faites donc une liste des choses à faire pour la journée et cochez les cases au fur et à mesure que vous les accomplissez. Les niveaux de dopamine sont plus satisfaisants lorsque vous élaborez une liste claire de tâches à effectuer. Votre cerveau peut plus facilement les énumérer et s’en rappeler. Un constat qui le prouve est la sensation de bonheur lorsque vous avez pu réaliser, à la fin de la journée, tout ce que vous aviez à faire.

Lisez aussi : L’huile de coco : 15 vertus qui ne cessent pas de séduire !

Établir une série de victoires aide à combattre le manque de dopamine

Tout comme l’organisation de votre emploi du temps listant vos différentes tâches, établir une série de victoires est un excellent moyen pour augmenter le niveau de dopamine dans le corps. Cette liste vous rappelle le nombre de fois consécutives où vous avez pu atteindre un but. Utilisez un calendrier pour vous aider. Marquez les jours clés, vos passions et les buts que vous avez décidé de réaliser. Lorsque vous réalisez une séance d’entraînement par exemple, inscrivez cela sur le calendrier. Revoir ces victoires va vous aider à maintenir un excellent taux de dopamine.

Vous faire plaisir quand vous en avez envie pallie le manque de dopamine

Ceci pourrait rejoindre les deux précédents points mais garde néanmoins ses particularités. Le fait de vous accorder des plaisirs de temps à autre (qu’ils soient grands ou petits) est essentiel pour vous faire sentir bien dans votre peau. Cela aide à libérer de bons niveaux de dopamine dans le cerveau. Allez faire de la randonnée ou lire ce livre que vous aimez tant. Cela vous permettra de vous sentir apaisé et agréablement bien dans votre corps. Cette habitude de vous adonner à vos petits plaisirs augmente la sécrétion de cette fabuleuse substance chimique qu’est la dopamine.

La méditation, un excellent moyen d’éviter un manque de dopamine

Tout comme l’exercice physique, la méditation a aussi de nombreux avantages. Les personnes qui pratiquent constamment la méditation voient leur capacité à apprendre augmenter. La méditation les aide à être beaucoup plus créatifs. Ces personnes sont en permanence dans un état profond de relaxation. Selon de nombreuses études scientifiques, méditer permet d’avoir une pleine conscience en vous et ainsi développer un esprit sain. En dehors de la méditation, il a aussi été prouvé que l’autoréflexion et la prière augmentent le taux de dopamine. Alors, pour les personnes dubitatives sur la méditation, vous pouvez essayer l’une ou l’autre des deux dernières méthodes.

Éviter de développer une dépendance, c’est éviter le manque de dopamine

Bien que ces petites addictions soient souvent sources de plaisir, elles deviennent à la longue très nocives pour la santé. Ces mauvaises habitudes augmentent le taux de dopamine, mais à la longue créent un dysfonctionnement dans votre circuit de récompense. Ce circuit de récompense est celui par lequel passe la dopamine pour atteindre le cerveau. La surexcitation de ce circuit entraîne une trop grande libération de dopamine, mais qui n’est pas utilisée comme il se doit. Cette solution de rapidité n’est pas fiable pour la fabrication de dopamine, qui doit être faite à un rythme normal et naturel.

Découvrez aussi cet article : Manque de sodium : voici les 9 mauvais impacts sur la santé !

Manque de dopamine : est-il possible de le combattre en écoutant de la musique ?

Manque de dopamine : est-il possible de le combattre en écoutant de la musique ?Ceci rentre dans un processus de relaxation et d’épanouissement. La musique est vectrice d’émotions et de sensations plus ou moins fortes. Lorsque vous écoutez une chanson que vous aimez beaucoup, vous vous sentez automatiquement beaucoup plus heureux. Ceci est dû au fait qu’écouter de la musique augmente le taux de dopamine. Selon les scientifiques, manger vos plats préférés ou bien regarder vos programmes favoris à la télévision aurait le même effet. Alors, n’hésitez plus lorsque vous vous sentez mal à écouter vos chansons favorites. Laissez-les pénétrer dans votre âme et vous redonner la joie de vivre.

Manque de dopamine : comment le réduire en passant plus de temps à l’extérieur ?

Les rayons de soleil sont très importants pour l’organisme. Lorsqu’ils frappent votre peau, ils aident à augmenter un peu plus la vitamine D dans le corps. La vitamine D active les gènes qui sont responsables de la libération de la dopamine. Grâce aux rayons de soleil, le nombre de récepteurs de ce neurotransmetteur augmente. Alors, n’hésitez plus à prendre votre bain de soleil et profitez de ce que la nature a à vous offrir de meilleur.

En plus de ces astuces pour combattre le manque de dopamine, il serait également judicieux de consommer ces aliments afin d’accélérer sa sécrétion dans l’organisme : les légumes verts, les fruits, la viande, le soja, les poissons…

About Charline Charpentier

Charline Charpentier docteure en médecine et rédactrice en chef sur BonPasBon.com et membre dans l’association française médecins sans frontière.

VOIR ÉGALEMENT

Comment se faire vomir ? Voici les 11 méthodes les plus confortables !

Comment se faire vomir ? Voici les 11 méthodes les plus confortables !

Il peut devenir impératif pour vous de vomir dans de nombreux cas. Alors, comment se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.