Manque de concentration : 10 astuces pour bien mobiliser l’attention !

L’attention permet à nos sens d’assimiler les informations provenant de notre environnement ou du milieu interne. Le processus de concentration aide à recentrer votre conscience sur une tâche bien précise, et ainsi être plus efficace dans le travail et l’apprentissage. Contrairement au manque de concentration qui est une source de découragement et de fatigue. Si vous avez du mal à rester concentré, voici 10 astuces pour booster votre concentration.

Manque de concentration : 10 astuces pour bien mobiliser l’attention !

Manque de concentration : avoir une bonne hygiène de vie et de travail pour pallier le problème.

La fatigue physique, une mauvaise alimentation et la fatigue mentale sont autant de facteurs liés à une mauvaise concentration. Cela crée un surmenage et un réel manque d’énergie qui ne vous encouragent pas à travailler efficacement. Il est préconisé de dormir à des heures régulières, avec 7 à 9 heures de sommeil par nuit pour éviter le manque de concentration pendant la journée.

Manger sain et équilibré est important. Il faut limiter autant que possible votre consommation d’alcool et toutes les sortes de stimulants. Partagez efficacement votre temps de travail entre les différentes tâches à faire et accordez-vous un temps de repos entre elles.

Manque de concentration : comment le diminuer en boostant la motivation ?

Le manque de motivation ou une motivation purement orientée vers la réussite est une source d’anxiété, de découragement. Cela consiste en une approche très superficielle de l’activité à entreprendre alors que la finalité est de mener à bien cette tâche selon les exigences de votre supérieur ou enseignant.

Avoir une motivation qui vous est propre est plus favorable à éliminer votre manque de concentration. De ce fait, vous allez développer un intérêt pour l’activité à entreprendre et ainsi faciliter un démarrage plus rapide plus une très bonne résistance aux perturbations externes et internes.

Reconnaître ses points de distraction pour réduire le manque de concentration.

Il est normal en tant qu’être humain d’être préoccupé par les problèmes de la vie, un couple qui va mal, etc. Accaparée par ces soucis, votre capacité à vous concentrer sur une tâche diminue. Il est important de vous rappeler que mariner dans vos soucis n’est pas productif car une solution ne peut être trouvée à cet instant T.

Notez explicitement les pensées dérangeantes et les préoccupations sur un bout de papier. N’oubliez pas de mentionner sur ce papier que vous réfléchirez à tout cela dans trois heures ou plus de la même manière que vous pouvez classer un dossier pour l’étudier plus tard.

Vous aimerez aussi lire cet article : Manque de fer : 11 superbes conseils qui marchent pour le combler !

Manque de concentration : évitez-le en évitant la dispersion mentale.

Cette technique est très efficace et se base sur  le principe du « feedback » et de l’autocontrôle. Pour mener à bien cet exercice, il vous faut prévoir une fiche appelée « fiche de dispersion ». Cette fiche doit être près de vous pendant que vous travaillez. L’objectif est de mettre un trait à chaque fois que votre esprit se déconnecte de votre tâche principale. Cet exercice requiert une honnêteté avec vous-même.

Indiquez la date de chaque dispersion et inscrivez un trait sur la fiche. Au fil des jours, vous constaterez que le nombre de traits diminue. La finalité est d’augmenter chaque jour votre capacité de concentration.

Manque de concentration : définissez des objectifs clairs pour le limiter !

Manque de concentration : définissez des objectifs clairs pour le limiter !
Le cerveau est comme une boîte à outils qui classe exactement dans l’ordre vos différentes tâches à faire. En d’autres termes, lorsque vous donnez à votre cerveau le signal de ce qu’il doit exécuter en temps et en heure, il travaille mieux.

Pour la rédaction d’un rapport par exemple, vous direz intérieurement que vous consacrerez deux heures pour comprendre les articles sources, faire un résumé succinct et élaborer la stratégie de rédaction du rapport. Votre cerveau abonde alors en capacités et ressources pour mobiliser les bonnes idées claires et pertinentes. En agissant ainsi, vous serez plus apte à exécuter vos tâches professionnelles avec une bonne concentration.

Manque de concentration : organisez vos tâches !

Pour chaque journée, vous aurez forcément une montagne de choses à faire. L’organisation est alors cruciale pour être effective. Lorsque vous multipliez le nombre de tâches à faire sur une période donnée, les erreurs sont inévitables et vous manquez cruellement de concentration. La tâche n’est donc pas réalisée comme cela aurait dû l’être et vous êtes forcé d’y revenir, soit une double perte de temps et d’énergie.

Dressez une liste de tâches des plus urgentes au moins urgentes. Portez votre attention dans chaque tâche que vous faites. Il vous faut veiller à ce que vos pensées soient en cohérence avec l’acte présent.

Sortez de vos habitudes pour restreindre le manque de concentration.

L’habitude est connue pour être le premier ami  du manque de concentration. Lorsque vous faites un travail par habitude, vous perdez peu à peu de la motivation à le réaliser et de l’intérêt. Lorsque vous apprenez un instrument de musique pour la toute première fois, vous êtes super excité et vraiment concentré. C’est une aventure merveilleuse, quelque chose qui sort un peu de l’ordinaire.

Pour avoir à nouveau ce type d’engouement pour un travail routinier, dites-vous que c’est la première et la dernière fois que vous réalisez cette tâche-là. Trouvez un intérêt particulier à chaque fois, de sorte à sortir d’une activation mentale automatique.

Faites un effort progressif et remédiez au manque de concentration.

La concentration et l’attention sont des processus volontaires et non automatiques ; ça se travaille. Il est très facile de dire qu’aujourd’hui vous allez arriver à faire fi de votre manque de concentration, mais votre volonté peut vous faire défaut. Un excédent de travail peut créer une soudaine lassitude. Entraînez-vous à rajouter 3 minutes à votre temps de concentration sur votre travail.

Vous devenez alors le dirigeant de votre esprit. Ce n’est plus lui qui vous dicte quand vous devez vous arrêter, mais c’est vous qui lui imposez la cadence à suivre. Engrangez une progression tout en douceur. Cela va vous aider à développer votre persévérance mentale.

Voir aussi : Manque de vitamine D : découvrez les 9 signes qui l’indiquent !

Faites usage des séquences de concentration cérébrale pour réduire le manque de concentration.

Faites usage des séquences de concentration cérébrale pour réduire le manque de concentration.
Il est conseillé de répartir vos activités en séquences. Cela vous aide à rester ferme sur votre objectif de pallier le manque de concentration. Vous devenez plus efficace si vous départagez votre travail en de petites portions qui exigeront néanmoins de vous une très grande activité cérébrale.

Les tests sont formels. De petites séquences de travail sont associées à une profonde concentration. Par contre, une longue période de travail mental favorise un manque de concentration et vous rend moins productif. Il s’agit de faire des pauses entre les différentes séquences, de relâcher la pression pour mieux y revenir.

Manque de concentration : restez en éveil pour le diminuer.

Selon la loi de Yerkes-Dodson, une personne dont le niveau d’éveil n’est ni trop faible, ni trop élevé se comporte de manière plutôt efficace. L’éveil est votre capacité à réagir de manière adéquate suivant votre environnement, les exigences d’une tâche et le déroulement de votre journée.

Il est important de sortir de la routine et des automatismes. Un moyen efficace d’y arriver est le questionnement constant : comment améliorer ce travail, où trouver les éléments adéquats, etc. ? De cette manière, vous allez trouver de nouveaux centres d’intérêt dans toutes les tâches qui vous seront confiées. Cherchez à connaître les petits détails qui vous garderont en éveil.

VOIR ÉGALEMENT

Manque de progestérone chez la femme : 7 conseils pour y remédier !

Manque de progestérone chez la femme : 7 conseils pour y remédier !

La balance hormonale est très importante lorsqu’une femme veut tomber enceinte. Au cours du cycle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.