Diabète de type 3 : traitement

Diabète de type 3 : définition, causes et les meilleurs traitements

Jusqu’à récemment, on connaissait deux types de diabètes : le diabète de type 1 qui est causé par la disparition des cellules qui produisent l’insuline et le diabète de type 2 où  l’insuline ne joue plus bien son rôle dans le sang. Mais depuis un certain temps, les scientifiques parlent de plus en plus du diabète de type 3. C’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur cette nouvelle forme de diabète.

Diabète de type 3 : définition, causes et traitement

Diabète de type 3 : causes

Les cas de diabète de type 3 sont rares mais deviennent de plus en plus fréquents. Il s’agit d’un diabète qui se manifeste par la présence de sucre non seulement dans le sang, mais également dans le cerveau. En conséquence, il peut entraîner une démence chez le patient. D’ailleurs, la communauté scientifique le rapproche de la maladie d’Alzheimer. Les causes de ce diabète sont nombreuses.

Principalement, le diabète de types 3 est dû à la négligence des deux autres formes de diabète qui, sans traitement, réussissent à altérer d’abord la vue, et ensuite s’attaquent au cerveau avec l’accumulation de sucre dans cet organe qui sert de mémoire. Même si le diabète est plutôt héréditaire chez une personne, il est possible de l’éviter. Dans ce cas précis, certaines dispositions environnementales peuvent tout simplement accélérer un dysfonctionnement du pancréas qui produit l’insuline dans le corps.

Dans un autre cas, l’insuline produite devient insuffisante. On peut aussi constater une résistance à l’insuline. Lorsque l’organisme est incapable d’en produire, le glucose s’accumule et se propage dans le sang. Dans le sang, le glucose va s’attaquer à plusieurs organes de votre corps et plus particulièrement au pancréas qui produit de l’insuline. Comme principales causes du diabète de type 3, on mentionne:

  • L’obésité. La communauté scientifique pointe du doigt ce phénomène qui accélère la prise de pouvoir du glucose dans le sang. D’ailleurs, 90 % de personnes souffrant de diabète souffrent aussi d’un problème de surpoids, ce qui en dit long sur son lien avec l’évolution de la maladie. Dans cette situation, si le facteur héréditaire s’y ajoute, le risque de contracter le diabète de type 3 va être encore plus élevé.
  • De manière générale, le diabète de type 3 va attaquer les personnes âgées de 40 ans et plus.
  • Si vous souffrez déjà d’un certain nombre de maladies vasculaires, les risques de contracter le diabète de type 3 sont aussi élevés. C’est le cas de certains dysfonctionnements des nerfs, des reins, du cœur, du cerveau ou encore des lésions des vaisseaux sanguins.
  • Une pression artérielle assez grande et un taux de cholestérol élevé dans l’organisme peuvent accélérer l’accumulation de sucre dans le cerveau.

Diabète de type 3 : comment ça se manifeste ?

Diabète de type 3 : comment ça se manifeste ?La première chose qu’on constate chez les personnes souffrant de diabète de type 3 est le taux de sucre très élevé au niveau du cerveau. On constate que le cerveau des personnes atteintes présente un métabolisme plus lent que chez une personne saine.

On finit donc par comprendre que le glucose a un effet paralysant sur le cerveau. Dans cet organe comme dans la plupart des autres parties de l’organisme, l’insuline fonctionne un peu comme une sorte de serrure autour de la cellule pour laisser passer le glucose, lui procurant ainsi de l’énergie pour sa multiplication. Lorsque la quantité d’insuline est insuffisante dans les cellules du cerveau, le glucose ne parvient plus à les traverser. En conséquence, sans énergie, la cellule s’affaiblit et peut même mourir. De l’autre côté, le sucre qui était destiné à la cellule ne peut pas êtes utilisé et reste dans le sang.

Selon les scientifiques, si cette situation se prolonge, cela peut se transformer en terrain fertile pour le développement de la maladie d’Alzheimer. Dans le même temps, le diabète serait en lune de miel avec un certain nombre de maladies liées à la mémoire comme la neuro-dégénérescence ou encore la maladie de Parkinson.

Mais il est important de noter que pour le moment, les scientifiques n’ont pas encore réussi à prouver un lien de cause à effet entre le diabète du cerveau ou diabète de type 2 et les autres maladies susmentionnées. Si vous êtes atteint de cette nouvelle forme de diabète, cela ne signifie pas que vous souffrirez de démence dans le futur, il faudra plutôt miser sur les différents moyens de traitement.

Diabète de type 3 : traitement

Diabète de type 3 : traitementLe traitement du diabète de type 3 a pour rôle d’améliorer l’influence de l’insuline sur les cellules du cerveau et ainsi de réduire le taux de sucre dans le sang.

  • Traitement médicamenteux du diabète de type 3

Depuis quelques années, la science a évolué pour trouver des solutions pour l’amélioration des conditions de vie des patients diabétiques. Aujourd’hui, il existe plusieurs traitements pour une personne souffrant de cette maladie : c’est le cas de l’insuline. Elle a pour effet de remplacer cette hormone produite naturellement, en l’introduisant régulièrement dans l’organisme. On distingue 3 types d’insulines :

  • L’insuline lente qui couvre les besoins journaliers d’un diabétique.
  • L’insuline rapide qui réduit la glycémie dans l’organisme de manière rapide. On peut la prendre après un repas par exemple.
  • L’insuline mixte qui réunit les deux autres types.

À ceci, il faut associer la pompe à insuline qui libère rapidement de l’insuline.

L’autre traitement médicamenteux pour le diabète du cerveau peut être les antidiabétiques (ADO). Ce médicament agit en réduisant la quantité de sucre dans le sang.

  • Traitement non médicamenteux pour le diabète de type 3

Parmi la palette de traitements non médicamenteux pour les diabétiques de type 3, figure en première place l’activité physique. Elle a pour effet d’inverser le cours du diabète et donc de réduire la progression des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Selon les spécialistes, la pratique de l’activité physique sert à maintenir l’équilibre de la glycémie dans l’organisme des personnes atteintes de diabète de type 3. D’ailleurs, chez le pré-diabétique, elle retarde la survenue de la maladie. De plus, des études ont montré que les cellules sont plus réceptives à l’insuline chez les personnes atteintes de la maladie qui effectuent régulièrement une activité physique.

Pour ce faire, les médecins conseillent de pratiquer des sports comme la course à pied, le cyclisme ou la natation. Ils transforment rapidement le sucre contenu dans le sang en énergie. En plus, ces activités entraînent une perte de poids, ce qui ne peut être que bénéfique pour l’organisme.

Pour soulager les effets du diabète, les médecins demandent également de modifier le régime alimentaire. Dans un organisme sain, la glycémie est régulée naturellement. Puisqu’elle est gérée par des médicaments chez une personne atteinte de diabète, il faut plutôt privilégier les aliments qui vont réduire cette glycémie. Alors, votre alimentation doit être très pauvre en sucre. Privilégiez les aliments non gras et consommez beaucoup de fruits et de légumes pour une meilleure digestion.

Le diabète de type 3 ne s’appréhende pas facilement. Il implique un certain nombre de changements qu’il faut opérer pour garantir de meilleures conditions de vie au patient. Avec cette forme de diabète qui semble plus préoccupante, il est essentiel de vous prendre en charge le plus tôt possible si vous avez contracté un cas de diabète de type 1 ou de type 2.

Un des choses les plus importantes reste de pratiquer une activité sportive régulière ! Une simple marche à pied de 30 minutes chaque jour apporte d’énormes bienfaits à votre organisme.

Protégez-vous du diabète type 3 avec ces remèdes !

Si vous souffrez de l’un des types de diabète (un, deux ou le diabète du cerveau), essayez de vous traiter au naturel avec ces deux produits qu’on vous suggère :

Maîtrisez votre diabète : cliquez pour plus d’informations

Destructeur de diabète : cliquez pour plus d’informations

VOIR ÉGALEMENT

Terrine aux fruits exotiques

Recettes pour diabétique et cholestérol : que faut-il manger ?

Le diabète gagne de plus en plus de terrain un peu partout dans le monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.